Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Il est désormais devenu un lieu commun de citer Budapest comme l’une des villes d’Europe les plus en vogue auprès des touristes. Centre touristique, certes, mais aussi centre culturel. Il nous suffira de mentionner sa bonne demi douzaine d’orchestres de stature internationale, dont l’Orchestre du Festival d’Iván Fischer (BFZ) considéré comme l’une des meilleures formations au monde. Orchestres se produisant dans au moins autant de salles, dont le merveilleux auditorium du Palais des Arts (Müpa), équivalent, toutes proportions gardées, de notre Philharmonie. Sans parler de sa vie théâtrale servie par des troupes de haut niveau. Ni même de son Opéra qui offre désormais des productions de qualité, au demeurant très appréciées des visteurs étrangers de passage.

Une vie culturelle qui, sans nul doute, contribue à promouvoir l’image de la capitale hongroise auprès des étrangers. Associer tourisme et culture: c’est dans cet esprit que fut créé, voici plus de 35 ans (1981), un Festival de Printemps, suivi 11 ans plus tard (1992) d’un Festival d’Automne. Ce dernier aujourd’hui essentiellement axé sur l’art contemporain sous le nom de CAFe Budapest (Contemporary Arts Festival): plus d’une centaine de manifestations et événements qui, plus de deux semaines durant au cours du mois d’octobre, offrent en divers lieux de la capitale - auditoriums, théâtres, galeries - une gamme riche et variée de spectacles contemporains: musique, jazz, danse, théâtre, poésie, beaux-arts et photographie. Une manifestation quasiment unique en son genre (1). Associée, pour la partie beaux-arts et photo, à un événement parallèlle de toute aussi grande portée: le Marché d’Art contemporain ART MARKET BUDAPEST qui va connaître cette année sa septième édition, organisée avec le soutien actif des Pouvoirs publics, en premier lieu de la Municipalité

Photo: Fanny Hermán

Hébergés dans les pavillons contemporains de l’espace du Millenáris, 120 exposants venus de 24 pays répartis sur quatre continents vont y présenter, quatre journées durant, plusieurs milliers d’oeuvres (toiles, art graphique, photos, sculptures) réalisées par non moins de 500 artistes. Créations d’art contemporain et d’avant-garde, celles-ci seront par ailleurs mises en vente. Ayant attiré l’année dernière 27 000 visiteurs, ses organisateurs en attendent cette année plus de 30 000.   

Une manifestation qui se déroule également dans d’autres grandes métropoles, mais dont la version hongroise n’a rien à envier à ses aînées. Surtout par la qualité de ses exposants, de ses invités et des oeuvres présentées. Mais aussi par les nombreuses animations organisées lors de son déroulement. Nous offrant la plus importante scène d’Europe centrale regroupant au plan international des oeuvres d’art contemporain, les organisateurs d’ART MARKET BUDAPEST entendent ainsi promouvoir cette région autrefois coupée du reste de l’Europe.

Photo: László Mészáros

Quant aux manifestations organisées autour d’ART MARKET, la liste en est trop longue pour être ici rapportée. On se bornera à mentionner en premier lieu Israël, pays invité. L’état d’Israël qui célébrera l’année prochaine son 70ème anniversaire, et dont la représentation cette année à Budapest est plus que symbolique, sachant que l’idée de son existence est précisément le fruit d’un rêve formulé voici plus de 120 ans par un natif de Budapest, Theodor (Tivadar) Herzl. Israël auquel sera consacré sur le site un espace particulier où les oeuvres d’une cinquantaine d’artistes seront présentées au public. Sans compter le festival ART.ISRAEL-ART.IS.Real qui, en marge de l’exposition, présentera en ville les oeuvres d’artistes proéminents, tel le photographe d’origine hongroise Zoltán Kluger. A signaler également une première: l’érection sur l’une des places les plus en vue de la capitale (la place Széchenyi face au Pont de Chaînes) d’une sculpture de 6 mètres, au demeurant fort belle, expréssément réalisée pour l’occasion par le sculpteur israélien Eran Shakine „Girl from Buda”.

Parmi les nombreuses conférences et animations qui accompagneront l’exposition, nous retiendrons entre autres la série d’exposés, présentations et débats (point d’actualité, tendances) qui se tiendront sur le thème INSIDE ART avec la participation de personnalités des plus influentes venues des quatre coins du monde. Enfin, signalons également la part de plus en plus importante vouée à l’art photographique – qui occupe désormais un pavillon entier - par la mise en place, au sein de la section ART PHOTO BUDAPEST, d’une initiative BUDAPEST PHOTO WEEKEND (marché, rencontres, exposés), faisant désormais de Budapest l’un des grands centres internationaux de cette discpline. (Artiste vedette cette année: Ilit Azoulay, photographe israélien connu des Parisiens pour avoir été présenté au Centre Pompidou et au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.)  

Au-delà des nombreuses manifestations organisées autour de l’exposition, le plus important est peut-être d’en rappeler l’esprit, évoqué par son fondateur et directeur Attila Ledényi: offrir à des jeunes artistes particulèrement créatifs et innovants une tribune qui les fera ainsi découvrir - et apprécier – du grand public.    

 Nous n’avons malheureusement pu donner ici qu’un trop rapide aperçu d’une manifestation dont l’ampleur et la densité dépassent largement le niveau national pour lui donner une portée européenne, voire mondiale.  Pour qui souhaiterait s’en convaincre, nous ne saurions qu’en recommander la visite (2).

PW – 4 octobre 2017

 

(1): dont, détail qui intéressera nos compatriotes: une exposition de clichés inédits sur le thème „Robert Capa en Israël”, ce dernier, l’un de nos plus grands photographes (accidentellement décédé lors d’un reportage en Indochine), juif d’origine hongroise.  A noter également une nouvelle production des ballets de la Cie franco-hongroise Pál Frenák sur le film d’Alain Resnais „Hiroshima, mon amour”.

(2): 12-15 octobre, Palais d’exposition Millenáris, Halls B, C et D

Budapest III, Kis Rókus utca 16-20 (11h-20h) Entrée libre

Sites: www.artmarketbudapest.hu
www.facebook.com/ArtMarketBudapest

Képfeltölés / Uploader des images

Kövess minket!

Be-/ kijelentkezés

Blogíráshoz, videóajánláshoz jelentkezz be!

Francia szótárak

Hirdetés

Pierre Waline blogja

 

Bíró Ádám blogja Párizsból

 
 

Actualité sportive vue de Budapest

Francia idegenlégió blog

 

Baranyi Beatrix, Recto et verso

 

Állásajánlatok

A címoldalról ajánljuk

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Franciatanárok

  • 1
  • 2

A Blog szerzői

  • 1
A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó