Bienvenu sur www.francianyelv.hu   Click to listen highlighted text! Bienvenu sur www.francianyelv.hu Powered By GSpeech

C’est bien connu, Polonais et Hongrois ont toujours eu des affinités. Ne serait-ce déjà parce que les deux peuples, peu disposés à apprécier leurs vosins respectifs, n’ont pas de frontière commune, donc pas de conflits (1). L’Histoire regorge d’exemples illustrant cette solidarité. Notamment en 1956, lorsque les émeutes de Poznań précédèrent l’insurrection de Budapest. Mais déjà bien avant, tel ce général polonais Bem qui vint épauler les troupes hongroises lors de la guerre d’indépendance menée en 1848-49 contre l’Autriche. Et, en remontant le temps, on trouvera des liens étroits entre les souverains des deux royaumes. Donc unis pour le meilleur et pour le pire..  (2)

Pour le pire? Puisque nous parlions de souverains, j’en vois aujourd’hui deux qui sembleraient s’entendre à merveille et ne cachent pas leur admiration réciproque: Viktor Orbán et Jarusław Kaczyński. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, la Pologne est le théâtre de manifestations d’ampleur... Pour protester entre autres contre le musellement de la presse, suite à l’éviction de journalistes de l’opposition de l’enceinte de la Sejm, le parlement polonais. Ou encore contre l’emprise du gouvernement sur les méthodes d’enseignement. Tiens! Cela ne vous rappelle rien? Quelques jours après l’expulsion d’une journaliste de l’opposition lors de la conférence de presse récemment donnée par Viktor Orbán à Bruxelles (3). Incident précédé de mille autres du même acabit auxquels on assiste pratiquement chaque semaine dans l’enceinte du Parlement hongrois. Ou encore cette instauration d’une instance plaçant de fait les médias sous le contrôle du gouvernement. Quant à la réforme de l’enseignement, j’y verrais presque du „copié-collé”. Centralisation poussée à l’extrême et mainmise totale sur les méthodes imposées aux enseignants, sans la moindre marge de manoeuvre. La comparaison pourrait être ainsi prolongée à l’envi. Telle l’emprise tentée par l’éxécutif sur le pouvoir judiciaire ou encore le contrôle en  sous-main, de la Banque centrale (4).

On nous rétorquera que je me trompe de cheval, le gouvernement polonais étant dirigé, non pas par Jarusław Kaczyński, mais par une femme, une certaine Beata Szydło. Vous voulez rire? Chacun sait que, président du parti Droit et Justice (PiS), dont est déjà issu le président de la République, c’est bel et bien Kaczynski qui tire les ficelles. C’est d’alleurs lui, et non la Première ministre, qui participe régulièrement aux rencontres des pays du Groupe de Visegrad (5).

Pour en revenir au couple Orbàn-Kaczyński, on notera toutefois une différence de taille: les relations avec Valdimir Poutine, au beau fixe côté hongrois, plutôt froides côté polonais. Autre différence, mais ici pour la petite histoire: non fana de foot à la différence de son ami hongrois, Kaczyński, lui au moins, ne dilapide pas les fonds publics dans la construction de grands stades luxueux, mais pratiquement vides comme le fait Orbán, alors que les hôpitaux hongrois croûlent dans une misère absolument dramatique. Sans parler de la corruption, probablement pratiquée en Pologne, comme elle l’est partout, la France n’étant pas épargnée, mais... établie en système organisé, voire protégé, sous l’égide du gouvernement et des élus de la majorité? Je ne connais pas suffisamment le contexte polonais, mais j’ose douter que ce soit à ce point.

Au sujet de ces deux Etats, on parle de plus en plus de „démocraties illibérales”. Illibérales, certes, mais démocraties? Cela reste à voir. Certes, les deux gouvernements ont été „démocratiquement” légitimés par des élections. Mais quand on saura que la loi électorale hongroise a été remaniée sur mesure pour favoriser le Fidesz, parti de Viktor Orbán, et sachant que la moitié des électeurs hongrois, dépités face un monde politique décevant et une opposition totalement désunie, ne se déplace pas...

Orbán-Kaczyński, une idylle sans nuage, une lune de miel... Mais en attendant que le couple ne devienne ménage à trois avec le Slovaque Fico, qui leur ferait bien volontiers du pied (6). Ấ suivre...

PW- 18 décembre 2016  

 

(1): „Pas”,...enfin, „plus” si l’on sait que la Grande Hongrie d’avant Trianon s’étendait jusqu’ à la Pologne.

(2):  Autre similitude: les deux langues les plus difficiles, mais aussi les plus belles qu’il me soit donné de connaître...

(3): Katalin Halmai, expulsée sous le prétexte fallacieux que le quotidien dont elle était la correspondante, Népszabadság, n’exsite plus, brutalement fermé sur les instances du gouvernement. Oubliant que la dite journaliste, officiellement accréditée, continue à écrire en tant que free-lance.

(4): „Une rafale de réformes s’est abattue sur les instances judiciaires /polonaises/, les fonctionnaires, les médias, le renseignement, la banque centrale. Un bras de fer complexe mais décisif est en cours avec le tribunal constitutionnel, qui a suscité dès novembre l’inquiétude des chancelleries européennes. Et pour cause, c’est l’indépendance des juges, pilier de notre fonctionnement démocratique, qui est menacée.” (Jean-Luc Domenach Ouest-France 8 janvier.2016 „La démocratie recule à l’Est”)

(5): Groupe informel, dit aussi „V4” rassemblant Hongrie, Pologne, Slovaquie et République tchèque. Instauré à l’image d’un rapprochement des trois royaumes de Hongrie, Pologne et Bohême (XIVème siècle).

(6): oubliant pour un moment les tensions (parfois sérieuses) avec ses deux voisins, notamment vis-à-vis de la minorité hongroise de Slovaquie

 

 

Kövess minket!

Be-/ kijelentkezés

Blogíráshoz, videóajánláshoz jelentkezz be!

Francia szótárak

Hirdetés

Keresünk...

Munkatársakat

Mániád a francia ? Lehetne jobb is ez a honlap ? Lenne kedved szerkeszteni valamelyik rovatot, esetleg olyat, ami még nincs is ? Ne habozz, keress meg! Végzettség nem feltétel. Vigyázat, egyelőre nonprofit tevékenység! :-( Lásd még a Témák, amiket szeretnék feldolgozni, de... blogbejegyzést! Vagy ha szabadon szeretnél garázdálkodni, indíts blogot nálunk!

Pierre Waline blogja

Bíró Ádám blogja Párizsból

 

Actualité sportive vue de Budapest

Francia idegenlégió blog

Herblay406 - Párizstól északra

 

Baranyi Beatrix, Recto et verso

 

 

Állásajánlatok

A címoldalról ajánljuk

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Franciatanárok

  • 1
  • 2

A Blog szerzői

  • 1
Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech