Beaucoup croyaient le parti socialiste hongrois (MSZP) hors-course, pourtant les chiffres publiés il y a quelques jours par l’institut Ipsos montrent le contraire. Entre début mai et début juin, la Fidesz n’a montré qu’une très légère progression en passant de 16% à 17% des intentions de vote, le MSZP a quant à lui réussi la performance de passer de 12% à 15% des intentions de vote. Le Jobbik, le LMP et la DK récoltent quant à eux à respectivement 9, 6 et 2% des intentions.

Le MSZP est donc encore capable de rivaliser avec la Fidesz. En effet, en additionnant les intentions de vote qui vont au MSZP et celles qui vont à la DK (le parti de l’ancien premier ministre Gyurcsány), on arrive exactement au même chiffre que les intentions de votes de la Fidesz.

Ces deux dernières années, la base électorale du principal parti hongrois s’est lentement effritée et cette tendance s’est renforcée depuis décembre. Pourtant, les partis d’opposition n’avaient pas su profiter de la baisse de popularité de la Fidesz. Le renforcement des socialistes pourrait donc marquer un tournant. Ce sondage montre également que le nombre de personne déclarant ne pas vouloir voter a diminué, passant de 54% à 49%.

Jusqu’à maintenant, les déçus de la Fidesz déclaraient ne plus soutenir aucun parti ou, pour les plus radicaux, rejoignaient le Jobbik. Selon Ipsos, le MSZP a réussit à se renforcer dans les couches de la société qui jusqu’à maintenant soutenaient la Fidesz. La base électorale des socialistes s’est donc élargie ces derniers temps, les seuls à ne pas être séduits étant les jeunes sans formation.

Le LMP a également profité de la diminution des indécis. Depuis les élections, le parti stagnait autour de 3-4%, actuellement il atteint les 6% d’intentions. Donc, comme le relève Ipsos, le regain d’intérêt de la population hongroise pour la politique profite aux socialistes et au LMP. D’après les différents sondages relativement peu d’indécis passent au Jobbik, un renforcement du parti d’extrême-droite n’est pas à craindre car il semble avoir atteint son plafond.

Il est à noter que les résultats des autres instituts de sondage - bien que légèrement différents - montrent des tendances similaires. D’après l’institut Tárki, la popularité de la Fidesz au sein de l’ensemble de la population hongroise est passée de 21% à 16% entre avril et mai alors que le MSZP a progressé e 13% à 15%.

Après un peu plus de 2 ans de pouvoir le gouvernement de Viktor Orbán atteint des records d’impopularité. En ce mois de juin 75% des personnes interrogées par Ipsos pensent que le pays va dans la mauvaise direction alors que 17% sont satisfaits de la tournure que prennent les choses. Et encore pire : seul 12% des personnes interrogées estiment que la situation de la Hongrie est bonne…

Authors: Vincent Baumgartner

A címoldalról

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

Francia szótárak

Hirdetés

Keresünk...

Munkatársakat

Mániád a francia ? Lehetne jobb is ez a honlap ? Lenne kedved szerkeszteni valamelyik rovatot, esetleg olyat, ami még nincs is ? Ne habozz, keress meg! Végzettség nem feltétel. Vigyázat, egyelőre nonprofit tevékenység! :-( Lásd még a Témák, amiket szeretnék feldolgozni, de... blogbejegyzést! Vagy ha szabadon szeretnél garázdálkodni, indíts blogot nálunk!

Pierre Waline blogja

Bíró Ádám blogja Párizsból

Actualité sportive vue de Budapest

Francia idegenlégió blog

Herblay406 - Párizstól északra

Baranyi Beatrix, Recto et verso

Állásajánlatok

A címoldalról ajánljuk

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4