Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Bíró Ádám blogja

Bíró Ádámmal készült interjúnkat itt olvashatod. A cikk alján pedig a Klubrádióban vele készült interjút találod.

Indíts te is blogot a francianyelv.hu-n!

J’ai ressenti le besoin de dire un mot, voire, d’entreprendre quelque chose pour défendre l’idée que je me fais de l’Europe. Non pas de l’Union européenne actuelle mais de notre continent, de notre civilisation.

Photo n° 5 d’un voyage aux États-Unis, avril 2015. (Chicago Art Institute)

Ce billet est inspiré par une nouvelle de l’immense écrivain hongrois Karinthy Frigyes (1887-1938). Le texte l’original porte le même titre.

Photo n° 3 d’un voyage aux États-Unis, avril 2015 (Brooklyn)

Le texte qui suit est extrait d’une histoire écrite en 1981, lors d’un séjour de cinq semaines à Koroni avec Karin, Julie et Yaëlle, dans la maison de Christiane. 

Photo n° 2 d’un voyage aux États-Unis, avril 2015 (Chicago)

Après une tournée mondiale, K. de J. a retrouvé son studio parisien et ses synthés vintage. Éternel bidouilleur d’ambiances électro, il fait un retour fracassant dans les clubs en réinventant une French Touch gorgée de samples et de techno. (Journal d’Air France) 

Lorenzo Lotto, Autoportrait, huile sur toile,  	ca 1520, San Francisco, Fine Arts Museum

Il y a quelques semaines, l’éditeur de livres d’art Jean-François Barrielle, directeur des éditions Hazan, est décédé. Trop jeune, 63 ans. Après avoir été amis, nos caractères nous ont éloignés l’un de l’autre. C’est donc d’autant plus à l’aise que je peux affirmer que depuis pas mal de temps déjà il est devenu le meilleur éditeur de livres d’art en France. Je le lui ai dit. Les amateurs d’art doivent à ses qualités d’éditeur et à sa pugnacité que le propriétaire d’Hazan, le groupe Hachette, la « pieuvre verte », le fleuron du capitalisme français, n’ait pas fermé une maison d’édition qui a eu l’audace de publier des livres de grande valeur sans être rentables en trois mois.

N’étant ni historien ni philosophe, loin de moi de vouloir entrer dans une discussion sur les cycles, la périodicité, la répétition ou le bégaiement de l’Histoire. 

En début d’année(s), on prend des résolutions, on se fait des vœux et des promesses. Par exemple, pendant plusieurs années, j’ai fermement décidé de ne plus détester mon prochain en partant de chez moi le matin. Le motard trop bruyant et qui, de surcroît, roule sur le trottoir, la dame qui laisse son cabot crotter sur le même trottoir, la meuf trop moche et trop vulgaire, le keum trop élégant, le môme sur son skate, un keuf simplement parce qu’il est là…

„ Travailler plus pour gagner plus!” Tel est le slogan qui, en Hongrie, revient sans cesse à la...
Si je vous dis 6 décembre, vous me répondrez: „la fête des Nicolas, Colin et Colas, sans oublier...
Les amateurs de cinéma connaissent vraisemblablement la trilogie de Francis Veber sur les...
Könnygázzal oszlatták szombaton a francia rendőrök az üzemanyagadó emelése ellen tüntető "sárga...
Le mélomanes le savent bien, nombreuses sont les dynasties ou liens de famille que l´on pourrait...
Trois bonnes raisons de nous rendre à ce concert.
A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó