Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Article paru dans le Magyar Nemzet le 30 avril 2021. Gábor G. Fodor : Viktor Orbán et son équipe s’engagent pour…

The post Aujourd’hui en Europe, c’est la folie qui règne, et le bon sens qui se révolte first appeared on Visegrád Post.

Article paru dans le Magyar Nemzet le 30 avril 2021.

Gábor G. Fodor : Viktor Orbán et son équipe s’engagent pour la préservation et la défense des fondamentaux.

L’invalidation des anciennes règles du jeu nous fait entrer dans une nouvelle époque : la clé de la politique de Viktor Orbán, c’est d’avoir su rester aux côtés des gens, en gagnant, par une gouvernance axée sur des causes nationales, le soutien d’une majorité sociale – déclare à Magyar Nemzet le politologue Gábor G. Fodor. Outre le livre qu’il vient de publier, intitulé Az Orbán-szabály (« La Règle Orbán ») nous avons parlé avec lui de la création de concepts politique comme donation de sens et du secret d’une droite unie, en nous demandant aussi comment il est possible de se révolter quand on se trouve dans le camp gouvernemental.

– A lire le titre de votre ouvrage, on a l’impression qu’après l’avoir lu, on se retrouvera détenteur d’une sorte de secret. C’est un peu comme si, après l’invention d’un nouveau plat, on prenait la plume pour coucher la recette par écrit. Pensez-vous avoir trouvé la clé de la politique de Viktor Orbán ?

– Je dois vous avouer qu’en ce qui me concerne, je suis un partisan de la vieille cuisine, des recettes traditionnelles ; quand il existe une recette éprouvée et qu’elle fonctionne, c’est par cette recette que je jure : plutôt que de tenter la goulache nouvelle vague ou le lecsó [ratatouille traditionnelle hongroise – n.d.t.] fusion, je préfère les repas tels que les préparait ma grand-mère. Eux aussi, bien sûr, ont leur secret, tout comme l’activité politique. Quand le rideau se lève, il y en a qui peuvent être exposés au grand jour, et d’autres qui resteront cachés. Les gens ont tendance à penser que tout ce qui se passe derrière le rideau est moche, mais moi, je ne partage pas cette vision négative de la politique. Voilà pourquoi mon livre ne fait exploser aucune découverte sensationnelle qui évoquerait l’esprit des cuisines de type fusion, mais reprend en tout et pour tout les bonnes vieilles recettes, dans la mesure où elles restent transmissibles. La sagesse politique existe, il y a des hommes qui en disposent, et savent en faire usage avec un talent hors du commun. Le « personnage principal » du livre relève à mon avis de cette catégorie, tout comme la génération d’hommes politiques à laquelle il appartient à titre de figure de proue. Car il est ici aussi question de la tâche qu’a assumée une génération d’hommes politiques, dont la mission est de conduire au succès la cause des Hongrois, et qui ne peut pas laisser ce travail inachevé.

– Votre livre commence sur une note personnelle : à l’occasion d’une interview, vous prenez le café avec le Premier ministre, dans sa cuisine. Ces rencontres personnelles et les impressions qu’elles vous ont laissées vous ont-elles aidé à vous faire une image plus précise du chef du gouvernement et de sa pensée ?

– Lorsqu’il s’agit de connaître quelque-chose ou quelqu’un, la question la plus importante n’est pas de savoir si c’est une connaissance personnelle ou médiée, mais celle du regard que nous portons sur l’objet à connaître. Bien entendu, des contacts personnels ont contribué à développer les idées qu’expose mon livre, mais mon but n’est pas de me présenter illusoirement comme un initié du premier cercle. Ce que je propose au lecteur, en fait, c’est ma propre manière de voir – une lecture qu’il est bien sûr possible de refuser et de contester.

– Qu’est-ce qui explique que ce livre apparaisse justement maintenant ?

– Outre le fait que dix ans se sont écoulés – chose qui, en soi, constitue une borne naturelle –, il semblerait qu’on assiste de toute façon à une renaissance de la littérature consacrée à Viktor Orbán. L’homme politique bulgare Georgi Markov lui a récemment consacré un livre, de même que l’historien français Thibaud Gibelin. Pourquoi justement maintenant ? Peut-être parce que nous vivons une époque d’exception, au cours de laquelle la sagesse politique devient facile à observer. La décennie écoulée a, en pratique, été ponctuée par trois grandes crises : la crise économique, la

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó