Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Article paru dans le Magyar Nemzet le 1er mai 2021. Le secrétaire d’État américain prie le gouvernement hongrois de garantir urgemment…

The post Pour Blinken, ça urge first appeared on Visegrád Post.

Article paru dans le Magyar Nemzet le 1er mai 2021.

Le secrétaire d’État américain prie le gouvernement hongrois de garantir urgemment les conditions d’existence d’un environnement médiatique ouvert

Notre vie est une longue série d’urgences en tous genres. Nous devons, par exemple, d’abord naître, en dépit du culte fanatique entourant le dieu de l’avortement – c’est même, de nos jours, le plus ardu des défis que puisse relever un chrétien blanc hétérosexuel. Le moment va arriver où, en osant naître avec de telles caractéristiques, on s’exposera à des remarques. Carrément.

De nos jours, ceux qui veulent le plus avoir des enfants sont ceux à qui la nature ne permettrait pas d’en avoir : des gays, des femmes devenues des hommes par voie chirurgicale, des hommes devenus des femmes et autres cas aberrants. Ce sont les mêmes qui, chaque matin, nous tiennent des sermons très stricts sur la démographie : l’humanité surpeuplant et détruisant la planète, les progressistes et les « éveillés » doivent se rendre à l’évidence qu’il ne faut plus faire d’enfants – cf. « tout le dioxyde de carbone qu’un nouveau-né produit ». L’après-midi venue, ils nous tiennent des sermons plus détendus, pour nous expliquer qu’ils aimeraient tant enfanter, adopter, se mitonner une progéniture dans des cornues et des alambics, car cela constitue un droit que personne ne peut leur dénier. Quant au reste de la société – à la grande majorité –, elle est bien entendue tenue de tolérer tout cela – et d’en assumer les coûts.

Or la majorité continue à craindre de leur apporter la réponse qui s’impose, car elle assiste, dans les espaces virtuels de la prétendue « opinion publique », à l’exécution exemplaire de ceux qui osent le faire – et parce que l’activité du mouvement BLM et d’autres organisation jacobino-marxisto-bolchéviques nous montre que ces exécutions virtuelles se transforment – avec une rapidité sans précédent – en exécutions et en lynchages bien réels, que les médias « indépendants » entourent le matin de leur « compréhension », avant de s’en réjouir l’après-midi venue – cf. « liberté » et « démocratie ».

Par ailleurs, si la majorité n’a pas toujours le temps de formuler une réponse adéquate, c’est aussi parce qu’elle a des affaires urgentes à régler : concevoir des enfants, accoucher, travailler, produire, créer, payer notre petit tribut quotidien à sa Majesté le PIB – cf. :

« Son corps de porc, le dégoût, moi
Je le caressais. Lui frémissait.
‘Regarde qui je suis’ (lui ai-je chuchoté)
En trépanant mon crâne,
Et, regardant dans mon cerveau, il en a ri. » [Endre Ady – n.d.t.]

Toutes ces corvées sont nécessaires pour diverses raisons – entre autres parce que, si personne ne les exécutait, les activistes BLM n’auraient plus rien à confisquer dans les supermarchés lors de leurs descentes, ce qui – reconnaissons-le – marquerait l’arrêt de mort de la démocratie.

Bref : nous avons tant de choses urgentes à faire que nous n’avons même plus le temps d’envier Bendegúz Regős, qui, dans ce film inoubliable, déclarait avec tant de sagesse : « Moi j’ai rien eu d’urgent à faire dans la vie, et j’ai quand même bourlingué à n’en plus pouvoir. »

Et malheureusement, le temps nous manque même pour répondre à Monsieur le secrétaire d’État des États-Unis, qui – à l’instar de tant de ses prédécesseurs – se prend une fois de plus pour un gouverneur colonial transmettant ses instructions aux indigènes.

Et que nous transmet-il, encore ? Ah oui : qu’il faudrait qu’on se procure une de ces presses « libres et indépendantes », n’est-ce pas, Monsieur Blinken ? Car, comme vous l’avez déclaré ces jours-ci avec tant de sagesse : « les fils du tissu de la démocratie sont les voix indépendantes et les opinions indépendantes dont la diversité doit être garantie. Nous sommes fermement décidés à prier le gouvernement hongrois de garantir urgemment les conditions d’existence d’un environnement médiatique ouvert. »

Nous vous avons compris. Tout ce que nous voudrions encore apprendre, c’est à quoi ressemble au juste cet « environnement médiatique ouvert » ? Depuis ces solitudes semi-désertiques de l’Asie où nous vivons, nous voudrions vous poser

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó