Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Article paru dans le Magyar Nemzet le 27 septembre 2021. « Les États-Unis d’Europe sont le mirage que poursuivent ces maniaques…

The post Zemmour : «Nous vivons à l’époque du combat de civilisation de l’Islam et de la Chrétienté» first appeared on Visegrád Post.

Article paru dans le Magyar Nemzet le 27 septembre 2021.

« Les États-Unis d’Europe sont le mirage que poursuivent ces maniaques de l’Europe qui démolissent les nations souveraines sans même les remplacer au moins par une souveraineté européenne », déclare Éric Zemmour, venu à Budapest pour le IVe Sommet démographique, dans l’interview qu’il a accordée à Magyar Nemzet. Plus de six mois avant les présidentielles françaises, le journaliste-chroniqueur anti-immigration est crédité de 11% d’intentions de vote, une autre manière de dire que des millions de français voteraient pour lui, si le scrutin avait lieu aujourd’hui. Dans cette interview conduite par le journaliste hongrois László Szőcs, Zemmour n’a cependant toujours pas annoncé officiellement sa candidature.

László Szőcs : Au IVe Sommet démographique de Budapest, vous avez affirmé que les Hongrois sentent bien le danger qui les guette. Que vouliez-vous dire par là ?

Éric Zemmour : Cela signifie que les Hongrois disposent d’une expérience politique double. L’une est celle de l’occupation islamico-ottomane, l’autre, celle de la domination soviétique, synonyme de soumission à un système totalitaire. Forts de cette double expérience, les Hongrois repèrent d’un regard acéré les périls qui les guettent : aussi bien l’invasion islamique que l’idéologie progressiste, qui est un système totalitaire, même si c’est un totalitarisme sans goulag. Sous la conduite de Viktor Orbán, les Hongrois résistent à l’un comme à l’autre, et je pense que cela n’a rien d’un hasard. Les peuples sont forgés par leur histoire, et leur façon de réagir, elle aussi, dépend de leur histoire. Dans l’un de ses derniers livres, intitulé Achever Clausewitz, l’intellectuel français René Girard écrivait que nous allons entrer dans une époque où nous serons plus proches de Charles Martel et des Croisés que de la Révolution française et des conséquences de l’industrialisation menée à bien sous le Deuxième Empire. Et aujourd’hui, en effet, nous vivons l’époque du combat de civilisation entre Islam et Chrétienté, entre l’Orient et l’Occident. C’est un combat qui n’a jamais pris fin. Or l’un de ses éléments de base est la démographie.

László Szőcs : A quel degré ?

Éric Zemmour : A un degré tel que l’Occident – concept qui, depuis la chute du mur de Berlin, vous inclut – vit sous la domination d’un autre phénomène, qui est celui de la déconstruction. Depuis les années 1960, notre intellectualité, nos élites, et – sur le modèle américain – nos universités ont repris ce complexe auquel Allan Bloom avait déjà, par le passé, consacré des pages si admirables : la mentalité de la déconstruction, du rejet de soi. On nous a inculqué l’idée que nous sommes coupables. Nous sommes coupables de l’esclavage, de la Deuxième Guerre mondiale, de l’extermination des Juifs, de la colonisation, de l’oppression des femmes, des enfants, des noirs et des musulmans. Coupables de tout. Et pour nous faire pardonner toutes ces fautes, nous sommes capables de tout, y compris de l’anéantissement de notre propre civilisation. Cependant, les pays d’Europe de l’Est en sont exempts, car eux sont des victimes : ils ont été victimes du communisme et de l’Union Soviétique, ce qui – remarquable paradoxe de l’histoire ! – les entoure aujourd’hui d’un blindage, en les dispensant de cette contrainte de déculpabilisation. L’histoire fait parfois d’étranges pirouettes de ce genre, à la fois curieuses et tragiques. Mais que déconstruit cette déconstruction dont nous parlons ? Avant tout la nation, puis la famille, puis l’amour paternel, et finalement l’humanité elle-même et les sexes biologiques. Il y a sept ans, j’ai écrit à ce propos, dans mon ouvrage intitulé le Suicide français, que la déconstruction est d’abord suivie de la ridiculisation, puis de l’anéantissement. L’anéantissement de la nation, de la famille et de l’individu trouve aussi un allié dans l’Islam, qui, exploitant notre affaiblissement, cherche à nous imposer ses propres normes. Que nous dit, par exemple, le voile des femmes musulmanes ? Que nos rues sont en cours d’islamisation, et que l’espace public leur appartient.

László Szőcs :

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó